novembre 17, 2021

Ongle incarné

L’ongle incarné est le résultat d’un conflit entre la plaque unguéale et les tissus péri-unguéaux. Il est considéré comme une comorbidité car il impact le quotidien et peut générer de nombreux problèmes sous-jacents. Il faut donc le traiter le plus rapidement possible. L’ongle pénètre dans les sillons plus profondément que la normale, entraînant des douleurs d’intensité plus ou moins importantes, des rougeurs, un gonflement (inflammation) et parfois une infection. L’éperon présent dans le sillon continue de pousser en même temps que l’ongle, ce qui explique pourquoi la douleur ne fait qu’augmenter en l’absence de traitement. L’absence de traitement peut également amener à l’apparition d’un bourgeon charnu ou botryomycome (angiome inflammatoire). De plus, quand on a un ongle incarné, on crée une porte d’entrée à différence complications. En effet, la chaussure étant un milieu infectieux, avoir un ongle incarné à cet endroit, ca n’est pas intéressant.

Il est important de traiter les causes d’apparition pour éviter la récidive et elles peuvent être nombreuses :

1-     Une mauvaise posture : dans la majorité des cas, le pied aura tendance à partir vers l’intérieur et donc, lors de la dernière phase de propulsion, au lieu de passer sur la pulpe de l’orteil dans sa globalité, on va avoir un hyper appui du coté latéral du gros orteil selon l’axe du pied. Par conséquent, la partie souple de la pulpe rentre en conflit avec l’ongle qui est dur et avec les répétitions, cela devient inflammatoire. On rentre ainsi dans un cercle vicieux car plus ce sera inflammatoire, plus ça va grossir et plus ça grossi, plus ça fait mal… Et en bout de course on attrape un ongle incarné. On va donc traiter en local dans un premier temps puis il sera intéressant d’avoir une démarche plus générale ou l’on va essayer de trouver le facteur favorisant du point de vue mécanique qui fait que c’est arrivé et que ça récidive éventuellement. Les semelles posturales ou orthopédiques peuvent être intéressantes dans ce contexte

2-     Un contexte mécanique (conflit entre le bourrelet latéral de l’orteil et l’ongle),

3-     Une mauvaise coupe d’ongle

4-     L’onychotillomanie (quand on s’arrache les ongles)

5-     Un traumatisme ou des microtraumatismes

6-     Une déformation de la plaque unguéale (la forme de l’ongle) : hypercourbure d’ongle, ongle mycosique, ongles en volute, en éventail, en tuile de provence, en plicatures latérales

7-     Une contrainte de la chaussure

8-     Une hypertrophie du bourrelet du gros orteil

9-     Un cal hypertrophique

10-  Une exostose sous unguéale…

Comment traiter et éviter l’apparition d’un ongle incarné ? Traiter la ou les causes, c’est le meilleur remède. Il faudra donc s’assurer à :

1-     Faire un bilan postural annuel

2-     Porter des semelles de rééquilibrage posturale si nécessaire

3-     Faire un soin de pédicurie médicale puis :

4-     Couper les ongles d’orteils bien droit et laisser les coins légèrement plus longs

5-     Utiliser des pinces conçues pour la coupe des ongles

6-     Porter des chaussures suffisamment larges au niveau de la toe box

7-     Avoir une bonne hygiène des pieds surtout pour les personnes âgées, diabétiques, avec des problèmes de circulation…

La chirurgie ne traitant pas la cause du problème ne fonctionne pas réellement.

Leave a comment